12 sept. 2012

Divan à la douane de commerce


Clip pour la présidentielle de N.Sarkozy



Le français douane provient de l'arabe ديوان /dīwān/ qui signifie “bureau, secrétariat” et c'est aussi de ce dernier qu'est dérivé le mot divan : l'administration ottomane aimait recevoir sur de petits meubles bas recouverts de coussins. La forme /divã/  est d'ailleurs la prononciation turque du mot arabe.

Cependant celui-ci est un emprunt au persan /diwan/ “registre” lui même issu du sumérien /dub/
“tablette (d'argile), texte sacré”. Le mot sumérien est aussi à l'origine du persan دبیر /dabir/ “enseignant” que l'on retrouve dans le mot دبیرستان /dabirestān/ “université”.

De ce même étymon sumérien provient le mot arabe et persan أدب /adab/ “politesse, urbanité” qui désigne aussi la façon qu'on les musulmans d'Asie de se saluer en portant leur main droite au front, l'adab




Dans les pays arabophones, il n'y a guère qu'en Tunisie que l'on se sert du mot ديوانة /dīwānat/ pour rendre le sens de douane ailleurs c'est le mot جمارك /jamārik/ qu'on utilise et il prend la forme /gamārek/ en Egypte. Ce mot est emprunté au turc gümrük “douane” provenant lui-même du persan گمرک /gomrok/ qui l'avait précédemment hérité du latin commercium /komerkium/...

Pour résumer, le mot douane n'est pas d'origine arabe mais d'origine sumérienne alors que le mot arabe جمارك est d'origine latine.


2 commentaires:

  1. Votre texte est très instructif, toutefois il aurait été bien d’y avoir ajouter des références (dictionnaires divers).

    RépondreSupprimer
  2. Merci, je le ferai à l'occasion...

    RépondreSupprimer