23 déc. 2011

Jésus-Christ le messie massé


D’après les Ecritures (de l’Ancien Testament), Dieu doit envoyer celui qui rétablira Israël dans sa puissance et ses droits et qui ramènera la justice sur  terre. Pour ceci il doit être oint du Seigneur. En araméen, la langue du Christ, Messie se dit /mšīḥā/ et le participe passé hébreu משיח /mešīaḥ/ est issu du verbe משח /māšāḥ/ « oint ». Le Messie est donc « l’oint », celui qui a reçu sur la tête une friction faite d’huile. 
Ce mot hébreu provient d’une racine sémitique /mšḥ/ qui a aussi donné le mot arabe مسّ /massa/ « caresser, masser, toucher » que l’on a emprunté en français pour former les mots masser, massage. On voit bien ici l’idée commune de friction, de massage.

video
Handel - Messiah


         Cette notion hébraïque a été traduite dans les bibles chrétiennes par le mot grec Χρίστός /Khristos/ « l’oint » provenant de χρίςίς /khrisis/ « action d’oindre », de /khriein/ « oindre ». Les deux premières lettres du mot grec pour Christ ont été utilisées pour former le monogramme chrisme .
C’est évidemment de Christ qu’on été formés les mots christianisme ou chrétien mais aussi les prénoms Christian, Christine ou Christophe (porte-christ). Le binôme Jésus-Christ est donc synonyme de Jésus le Messie. Les musulmans reconnaissent Jésus comme un des prophètes les plus importants mais aussi comme le Messie que le Coran appelle  المسيح /al-masīḥ/ [1]

Chrême de banane ???
C’est encore à partir du mot grec χρίςμα /khrisma/ qu’a été formé le mot « chrême ». Cette huile bénite est utilisée lors de certaines consécrations des églises chrétiennes (baptême, confirmation, saints sacrements…). 


[1] Coran –Sourate 4.171 « ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah (…) » (le Coran ne reconnaît donc pas la nature divine du Christ )

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire